CABESTAN FORMATION

 

03 63 78 43 17

thumb b

thumb consultant

thumb formation

Qu’est-ce que l’empathie ?

            L’empathie est la capacité à comprendre et ressentir ce qu’éprouvent les autres aux niveaux émotionnel et sensitif. C’est savoir se mettre à la place de son interlocuteur et de connaitre ses besoins, ses craintes, ses peurs, et son bonheur. C’est savoir appréhender son point de vue, de l’accepter et de comprendre son comportement. 

Pourquoi être empathique ?

            L’empathie est une très belle qualité humaine qui est l’acceptation d’autrui ainsi que la compréhension. Cela permet donc de se libérer de beaucoup de prises de têtes et de conflits, est permet alors de mieux comprendre les autres et les situations qui étaient auparavant incompréhensibles. Être empathique c’est travailler sur soi-même, et ce n’est pas inné, ça se travaille et s’apprend avec le temps.

            Dans la vie professionnelle, l’empathie va permettre d’obtenir davantage de cohésion, de mieux vivre en équipe et également de trouver plus rapidement des solutions aux problèmes. Il permet de développer des relations sociales plus saines, ainsi que de construire des liens avec autrui. Autrement dit, l’empathie c’est la capacité de vouloir vivre en harmonie avec une personne et d’éviter tout conflit avec elle.

Quels sont les limites de l’empathie ?

            Le surinvestissement dans la compréhension des autres peut mener à un burnout voir à la dépression. Être trop empathique nous ramène à la vision d’une personne « trop gentille », et il arrive que des personnes en profitent pour donner plus de travail, pour demander davantage de services ou d’autres tâches malintentionnées. Cependant ses cas précis sont rares.

Travailler son empathie n’est pas chose facile, et vous vous demandez peut-être comment la développer ? Dans cet article, je vous propose des astuces pour développer votre empathie avec autrui, que ce soit dans la vie personnelle comme dans la vie professionnelle.

1) Travailler l’estime de soi

Il est impossible de comprendre et d’aimer les autres si vous n’êtes pas capable de vous aimer et de vous comprendre vous-même. Travailler votre estime de soi et donc votre confiance en vous, vous permettra à votre tour, de mieux comprendre les autres.

De ce fait, il vous faut vous questionner sur vos actions et votre ressenti. 

  • « Pourquoi est-ce que je fais ça ? »
  • « Pourquoi est-ce que je ressens ça ? »
  • « Quelles sont mes qualités ? »

Développer votre estime de vous-même et votre confiance en vous sont les premiers piliers essentiels pour gagner en empathie.

2) S’intéresser aux autres

Pour être empathique avec quelqu’un il est important de le connaître, et d’imaginer ce qu’il peut ressentir. La compréhension passe toujours par la connaissance, et vous devez porter votre intérêt sur ce que la personne fait dans sa vie et quelle vision elle a des choses. 

Pour connaître quelqu’un il faut avant tout l’écouter. Alors écoutez autant que vous pouvez, et intéressez-vous à son histoire. Posez des questions, montrez votre intérêt et ayez un maximum de clarté dans vos propos. 

Il faut faire abstraction de votre vécu personnel, et avoir un jugement juste sur ses propos. Mettez-vous à la place de la personne dans son histoire, et ne donnez pas votre avis sauf si l’autre vous le demande.

3) Développer votre curiosité 

Développer son empathie passe par la compréhension des autres et leurs connaissances. Pour les développer, il faut s’intéresser à eux et être curieux. Dans le prolongement de l’astuce 2 ci-dessus, il faut garder à l’esprit lors d’un échange avec une personne, que vous allez apprendre énormément sur cette personne si vous posez des questions. Il vous faut donc vous renseigner au maximum sur elle ou sur son histoire afin de mieux la comprendre.

Il ne faut pas oublier : être empathique avec quelqu’un ne veut pas dire qu’il faut trouver une solution aux problèmes. C’est comprendre la personne, ses différences, son vécu et c’est ce dont votre interlocuteur à le plus besoin.

4) Développer votre sens de l’observation 

Pour développer son empathie, il est important de comprendre la personne, mais aussi son environnement. Il faut donc tenir compte du verbal et du non verbal.

Il faut comprendre sa gestuelle, son stress, ses mots, mais il faut également « analyser » son vécu, son environnement, ses relations, ou encore son éducation, mais sans y porter aucun jugement. 

Observer et analyser les faits et gestes de la personne va vous aider à comprendre son ressenti actuel, et cela va donc vous aider à vous mettre à sa place. Votre empathie ne passe pas uniquement par ce que dit la personne, c’est un travail sur vous, pour « analyser » tout ce qui se passe à l’intérieur mais également à l’extérieur de votre conversation.

Prenez donc en compte : ses mots, sa gestuelle, sa manière de parler, son regard, etc. Toutes ses données vont vous aider à développer votre empathie.

« Écouter c’est comprendre 80% du message que l’on nous transmet »

5) N’ayez aucun jugement

Pour être empathique, il est important de ne pas juger notre interlocuteur. Il faut faire abstraction à votre vécu et votre ressenti personnel. Il faut savoir que peu importe le jugement (bon ou mauvais), il vous éloignera toujours de votre empathie et de la bonne compréhension du message d’autrui. 

N’avoir aucun jugement est une capacité très difficile à mettre en place, mais il faut apprendre à passer au-dessus de celui-ci et de ne pas en tenir compte. Notre expérience ressort systématiquement, et il faut donc analyser la situation sans être impacté par notre propre vie.

Restez neutre ! Abstenez-vous de votre jugement et de vos idées, il est primordial de garder le silence pour être et se montrer empathique.

6) Soyez ouvert d’esprit 

En plus de ne pas juger, d’écouter et de faire preuve de curiosité, il est important d’être très ouvert d’esprit afin de comprendre les étapes vécues par la personne en face de vous. Il ne faut pas juger, ni analyser, ni avoir des préjugés. Il faut comprendre, se mettre à la place de l’autre et imaginer son histoire. Développer l’empathie revient presque à vivre l’histoire qu’on vous raconte, il vous faut ressentir ses émotions, ses craintes, et ses limites. Soyez ouvert d’esprit, serein, et percevez les choses comme la personne en face de vous, car votre perception est totalement différente d’autrui. Et posez vos questions si nécessaire.

7) Fiez-vous à votre intuition

Il est nécessaire de se laisser guider par son intuition, pour comprendre la personne et poser des questions, mais également pour être empathique avec vous-même. Si vous n’êtes pas à l’aise avec la personne c’est qu’il y a une raison, alors apprenez à vous écouter vous-même et votre intuition vous avertira lorsque quelque chose ne fonctionne pas comme il le faut, et vous aurez la capacité d’appréhender les autres et ressentir les émotions. 

Attention, se fier à son intuition n’est en rien similaire avec son expérience...

 

Nos clients parlent de nous