CABESTAN FORMATION

 

03 63 78 43 17

thumb b

thumb consultant

thumb formation

Comment gérer un conflit entre plusieurs collaborateurs ?

Dans votre équipe ou dans votre entourage il y aura systématiquement des conflits, plus ou moins important, dont vous serez acteur ou spectateur. Dans cet article, on vous explique comment prévenir les situations délicates, et comment diagnostiquer et analyser les différents types de conflits. Tous les conflits se traitent, toutes les tensions doivent être supprimées.

Comprendre un conflit

Un conflit, c’est quoi ? Comment arrive-t-il ? Pourquoi ?

  • Un conflit peut survenir à travers des malentendus ou des mauvaises perceptions d’un message. Ce type de conflit est causé par un manque de communication et de fausses idées ce qui va causer de la rancoeur et des gênes. Pour résoudre ce type de conflit il est conseillé d’avoir un dialogue franc et direct.
  • Un conflit peut également être lié à un désaccord sur une décision à prendre ou sur une mission à réaliser. Ce conflit prend alors la forme de nombreuses critiques et jugements de l’autre. Il témoigne par ailleurs d'un manque d’explications et de compréhension généralement causé par un ancien conflit qui n’a jamais été résolu. Pour résoudre ce type de conflit il est conseillé d’identifier la source du ou des conflits et de les affronter avec force.
  • Troisièmement, un conflit peut être causé par des intérêts contraires ce qui va engendrer beaucoup de critiques et de colère. Ce type de conflit est généralement dû à un manque de compréhension de l’autre. Le conflit d’intérêt est très fréquent au sein d’une équipe, notamment sur des missions à réaliser ou des décisions à prendre. Pour traiter ce type de conflit il est nécessaire d’avoir une négociation juste où les deux parties devront faire des compromis pour en tirer un bénéfice.
  • Un conflit peut aussi avoir lieu à travers des personnalités, des valeurs et des croyances différentes. Ces conflits sont souvent liés à une éducation et une compréhension qui divergent entre les deux personnes. Les deux parties cherchent à imposer leurs avis et leurs visions des choses. Pour traiter ce type de situation, il est conseillé de faire prendre conscience que chacun a la libre conscience de penser comme il le veut et qu’il est primordial de respecter la pensée des autres.
  • Ensuite, le pouvoir peut être source de conflit. Celui qui le possède devient le centre des critiques et celui qui ne l'a pas le subit. Il y a toujours des tensions autour du pouvoir et il faut faire attention qu’il n'y ait ni abus de pouvoir ni critique trop facile de la part de celui qui ne le possède pas. Il faut être juste et faire comprendre les choses aux deux parties. De plus, il est généralement conseillé de créer des espaces d’écoute pour que les deux parties échangent entre elles et qu’elles finissent par se comprendre naturellement.
  • Il ne faut pas oublier les conflits intra-personnels qui surviennent très fréquemment chez les personnes anxieuses et stressées. Ce type de conflit interne est souvent lié à travers une trop lourde charge de travail ou par trop d’exigence envers soi-même. Ce type de conflit a lieu uniquement dans l’esprit de l’individu, c’est pour cette raison qu’il est conseillé de lui montrer qu’il n’y a pas de raison de conflit et de trouver des solutions simples à son mal-être, tout en lui laissant du temps sur ses missions.
  • Pour finir, il existe un conflit d’opposition de caractères où deux personnes ne s’apprécient pas sans aucune raison en particulier. C’est un conflit très difficile à résoudre car il survient souvent inconsciemment de la part des parties. Pour le résorber, il est nécessaire de faire se respecter les deux personnes et d’avoir une communication, avec de la tranquillité, sans jamais imposer une quelconque entente. Si les deux parties finissent par se respecter au travail, tout rentrera dans l'ordre. 

Communiquer lors d’un conflit 

Premièrement, vous devez prendre du recul, écouter, vous renseigner. Connaître les points de vue de chacun, comprendre leurs mécontentements, leurs avis. C’est seulement après une phase de dialogue (individuel ou collectif) que vous pourrez agir. 

Une fois la situation plus stable, avec les a priori de chacun énoncés, vous pouvez faire passer votre message. Vous n’avez qu’une seule chance. Il doit être clair, neutre, suffisamment autoritaire et empathique, mais surtout il doit être juste. Votre communication verbale et non verbale aura un impact très fort, vous devez donc gérer votre stress, votre agressivité et avoir suffisamment de recul pour connaître les non-dits à l’origine du conflit. 

Négocier pour sortir d’un conflit

Comme lors d’une vente, une phase de négociation est primordiale. Votre rôle dans un premier temps est d’identifier votre style de négociateur et de manager. Une fois positionné et que vous connaissez suffisamment le conflit ainsi que les personnalités de chacun, vous pourrez agir. Vous devez trouver un intérêt mutuel, et développer plusieurs points importants : votre empathie, le questionnement, l’argumentation, la réfutation et les alternatives.

Vous devez éviter les compromis bancals, car un collaborateur qui garde de la colère perdra en motivation et vous perdrez également une part de votre image. Un salarié content parlera de votre entreprise auprès d'une personne, alors qu'un salarié mécontent le fera auprès de dix personnes.

Ne laissez pas un conflit s'envenimer sans intervenir, pensez à agir.

Pour plus de renseignements, mais aussi pour vous former, nous vous invitons à vous rendre sur https://www.cabestan-formation.fr/formation-gestion-des-conflits.html

Nos clients parlent de nous